30/06/2022
Vivons bien, vivons mieux
  • Actualités

    Actualités

  • Envoyer le lien de cette page à un ami

    Cette page vous a intéressé ? n'hésitez pas à la partager avec vos amis !
    • Partagez cette page : • Imprimez cette page : • Envoyez cette page à un ami :

    La salade est l’aliment le plus riche

    • Catégorie : Bien-Etre

    La salade, ce n’est pas riche !

    Comment cela ? La salade, un aliment riche ? Mais dans la salade, il n’y a rien ! Enfin, je veux dire, pas d’aliment énergétique : pas de glucides, pas de lipides ; pas la moindre protéine !

    En d’autres termes, la salade n’est pas, ne peut pas, être calorique !

    Elle n’est donc pas riche, et pour autant elle est quand même « nutritive ». En effet, la salade apporte bien des vitamines et des oligoéléments ! Et comme en plus il ne faut pas trop manger le soir…

     

    Ne pas en faire tout un plat ?

    La salade apporte, authentiquement, des éléments nutritifs, mais convenons que cela « ne nourrit pas son homme ». Souvent, en effet, le repas du soir est réduit, au prétexte que le dîner apporte des calories supplémentaires, non nécessaires, puisqu’il n’y a pas de dépense physique significative le soir, de façon générale.

    Pour autant, nous observons que chez le sujet en surpoids qui cherche à réduire ce surpoids avec une telle pratique de réduction énergétique, le résultat escompté ne sera pas au rendez-vous. 

     

    Ne pas raconter de salades !

    Non ! Nous ne mangeons pas pour grossir, pour stocker des calories, mais pour compenser les pertes induites par les dépenses de fonctionnement de l’organisme obligatoires. Considérant qu’il faudrait apporter par exemple 2 500 Kcal par jour pour un homme ayant une activité physique significative ; qu’il faudrait qu’une bonne moitié soit assurée par des sucres en général et des féculents en particulier, nous avons une vague idée de la quantité de féculents qu’il faudrait consommer à midi si le dîner était fortement réduit ! Autant donc « étaler le remboursement » de la dette énergétique sur plusieurs repas, c’est plus confortable pour nos modes habituels de consommation.

    Et puis, ce qui calme la faim, c’est certes le volume alimentaire, et la salade peut « aider » à ce titre, mais tout autant que la charge énergétique issue des glucides, en particulier des glucides lents. L’un et l’autre sont donc nécessaires !

     

    « Moral » de l’histoire

    Le moral est altéré quand la restriction alimentaire est significative. Les nutritionnistes conseillent par conséquent un repas complet le soir. Ce qui ne veut pas dire un repas riche (en absolu) !

    Quel est le « problème » des calories, en effet, si on ne les stocke pas !

    Vivons bien, vivons mieux