24/01/2019
Vivons bien, vivons mieux
  • La sécurité dans les aires de jeux en quelques points

    La sécurité dans les aires de jeux en quelques points

  • Envoyer le lien de cette page à un ami

    Cette page vous a intéressé ? n'hésitez pas à la partager avec vos amis !

    La sécurité dans les aires de jeux en quelques points

    • Partagez cette page : • Imprimez cette page : • Envoyez cette page à un ami :

    La sécurité dans les aires de jeux en quelques points

    Très prisées par les parents et les professionnels de la petite enfance, les aires de jeux collectives permettent aux enfants de s’amuser, de se défouler mais aussi de se socialiser. Toboggans, structures à grimper, balançoires, tyroliennes ravissent les enfants mais peuvent être à l’origine de blessures, de brûlures, de chutes, de coincements ou de pincements.

    • Les blessures légères, comme les égratignures sont principalement dues aux pointes et aux boulons non protégés, aux surfaces rugueuses, aux échardes.
    • Les brûlures sont principalement dues à l’utilisation du métal. Elles peuvent aussi provenir d’un frottement où liées à l’exposition prolongée du métal au soleil.
    • L’apprentissage du risque se fait rarement sans chute. C’est le cas, par exemple, quand les enfants utilisent des structures à grimper. Le risque de chute s’apprécie en fonction de la hauteur de l’équipement et de l’âge de l’enfant.
    • Une partie de vêtement, des cheveux longs, peuvent aussi être happés par les éléments rotatifs de certains équipements mal protégés. Ils peuvent provoquer strangulation ou plaie importante au cuir chevelu.

    Pour s’amuser en toute sécurité :

    • Vérifiez la présence du marquage « Conforme aux exigences de sécurité ».
    • Vérifiez le bon état des équipements et du sol.
    • Respectez les informations ou les pictogrammes qui indiquent les tranches d’âge des utilisateurs.
    • Restez auprès des jeunes enfants et veillez à ce que les enfants plus grands ne perturbent pas leurs jeux et n’accèdent pas aux aires réservées aux tout petits.
    • Assurez-vous, pour les toboggans et les ponts suspendus, de l’existence de barrières de protection en haut de l’échelle et vérifiez l’état de la glissière.
    • N’habillez pas l’enfant de vêtements comportant des cordons, de sangles, ou d’écharpes, pouvant être à l’origine de coincement ou d’étranglement.
    • N’incitez pas l’enfant à utiliser un jeu qui ne correspond pas à sa tranche d’âge, notamment en l’aidant à y accéder.

    Articles en relation :

    Dans la même rubrique

    Lire les commentaires

    Vous souhaitez...

    • Nous envoyer un email

    • Être rappelé

    • Accéder aux questions fréquentes

    Depuis les décrets de 1996 et 2008, et la norme sur la non superposition des aires de sécurité, de nombreuses installations sont dotées d’un sol amortissant, de copeaux, d’écorces, de gravier ou de sable. Ces dispositifs permettent d’amortir les chutes et d’en réduire leur gravité.
    Vivons bien, vivons mieux