17/12/2018
Vivons bien, vivons mieux
  • Les aliments anti-déprime

    Les aliments anti-déprime

  • Envoyer le lien de cette page à un ami

    Cette page vous a intéressé ? n'hésitez pas à la partager avec vos amis !

    Les aliments anti-déprime

    • Partagez cette page : • Imprimez cette page : • Envoyez cette page à un ami :

    Les aliments anti-déprime

    Le changement de saison et l’avancée dans l’hiver s’accompagnent parfois d’une petite déprime saisonnière : les jours raccourcissent, le temps d’exposition à la lumière diminue, le changement d’heure chamboule notre rythme… Pour affronter l’hiver avec un moral au beau fixe, et si on adaptait notre assiette ?

    Les protéines : oui, mais au bon moment !

    Les protéines présentes dans l’alimentation servent à fabriquer les neuromédiateurs. Ces molécules présentes dans le cerveau régulent notre humeur.

    Afin de commencer la journée du bon pied, l’organisme a besoin de dopamine : le matin, on fera donc le plein de protéines riches en tyrosine, un acide aminé utilisé dans la synthèse de la dopamine. On retrouve de la tyrosine dans les fromages (parmesan, gruyère, emmental), dans les œufs, la viande rouge, la viande blanche, le cabillaud et les mélanges de céréales et légumineuses.

    Pour aborder la fin de journée en toute sérénité et se préparer ainsi à un bon sommeil récupérateur, on privilégiera les protéines riches en tryptophane. C’est un acide aminé utilisé pour la synthèse de la sérotonine, neuromédiateur clé de la sérénité.

    On trouve du tryptophane dans l’agneau, le poulet, le cheddar, les noix de cajou, les graines de tournesol, la banane, l’avocat, le chocolat noir…

    Faire le plein d’oméga 3

    Les oméga 3 jouent un rôle sur les troubles de l’humeur rebelles et l’inflammation des cellules du cerveau. On choisira donc des huiles riches en oméga 3, comme l’huile  de colza, l’huile de noix, l’huile de caméline…, des poissons gras (sardines, harengs, maquereaux…) et des graines (lin, chia, courge…)

     Le saviez-vous ?

    Le magnésium est un stabilisateur de l’humeur. Seulement, en cas de stress chronique, celui-ci est évacué dans les urines : on est alors plus vulnérable aux troubles de l’humeur et notamment au stress… un véritable cercle vicieux !

    Faites le plein de magnésium grâce aux bananes, aux abricots, aux raisins, aux figues, mais également en intégrant des oléagineux (amandes, noix, noisettes) et du chocolat noir. Une bonne idée collation pour les petites faims du milieu d’après-midi !

    L’hydratation étant également un facteur important, des eaux riches en magnésium permettent d’augmenter ses apports quotidiens (Hépar, Rozanna…)

    Miser sur les vitamines B du « bien-être » !

    Les vitamines B1, B6, B9, B12 participent à la synthèse des neuromédiateurs : on en trouve dans les légumes à feuilles vertes, les légumes secs, les fruits de mer, le foie, les germes de blé…

     

    Source : Fondation PiLèJe

    Dans la même rubrique

    Ecrire un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les commentaires

  • VBVM

    Bonjour et merci pour votre gentil commentaire. Votre retour nous fait très plaisir ! A bientôt

  • Brakha

    Continuer à nous informer Cela est très intéressant Merci

  • Vous souhaitez...

    • Nous envoyer un email

    • Être rappelé

    • Accéder aux questions fréquentes

    Le meilleur allié anti-déprime : l’activité physique ! Elle stimule la sécrétion d’endorphines, véritables « hormones du bonheur », et a des effets bénéfiques sur l’estime de soi. Choisissez une activité qui vous procure du plaisir, ou pratiquez un sport avec d’autres personnes : cela boostera votre motivation !
    Vivons bien, vivons mieux