17/12/2018
Vivons bien, vivons mieux
  • Les animaux : une compagnie pleine de bienfaits

    Les animaux : une compagnie pleine de bienfaits

  • Envoyer le lien de cette page à un ami

    Cette page vous a intéressé ? n'hésitez pas à la partager avec vos amis !

    Les animaux : une compagnie pleine de bienfaits

    • Partagez cette page : • Imprimez cette page : • Envoyez cette page à un ami :

    Les animaux : une compagnie pleine de bienfaits

    Les différentes études menées sur le sujet convergent toutes dans ce sens : les propriétaires d’animaux ont souvent la pêche. Ils feraient même entre 15 et 20% de visites en moins chez le médecin, moins concernés par le cholestérol, le stress, les troubles cardiovasculaires ou l’hypertension. On vous en dit plus !

    Un système immunitaire en béton 

    L’enfant qui passe la première année de sa vie en contact avec un chien (ou un chat, mais l’effet observé est plus faible) consommerait moins d’antibiotiques, ferait moins d’infections respiratoires. Le risque d’allergies serait réduit de 33%. 

    Ils créent du lien

    Pour un adulte, les promenades du chien sont l’occasion de discuter, de tisser plus de liens avec les voisins. Pour l’enfant, posséder un animal à la maison favorise son développement  psychomoteur et affectif, son sens des responsabilités et l’aide à se sociabiliser. Les animaux ont d’ailleurs une influence positive sur les enfants autistes : des médiateurs spécialisés peuvent intervenir dans les structures dédiées à l’autisme.

    Soutien psychologique, l’animal est aussi connu pour lutter contre l’isolement, le repli sur soi ou le manque de confiance en soi. La présence de l’animal peut avoir un effet non négligeable sur le moral, notamment chez les personnes dépressives.

    Un effet anti-stress

    Pour l’adulte comme pour l’enfant, la compagnie d’un animal à un effet relaxant et procure à la plupart d’entre nous un sentiment de bien-être. Nos interactions avec nos amis à quatre pattes réduisent le taux de cortisol, responsable du stress. C’est encore plus vrai chez le chat, dont le ronronnement a une fréquence apaisante. À nous la ronronthérapie ! Sans oublier les aquariums, présents dans les hôpitaux et de nombreux lieux publics pour leurs vertus relaxantes.

    Du sport en veux-tu, en voilà !

    En moyenne, un propriétaire de chien marche 30 minutes de plus par semaine. Les études estiment que sortir son chien 20 minutes, 5 jours par semaine, permettrait de perdre jusqu’à 6 kilos en une année. Chez les plus de 65 ans, les propriétaires de chien font 12% d’activité physique de plus que ceux qui n’en ont pas !

    Une espérance de vie accrue

    Nos amis les bêtes aident également les personnes de plus de 65 ans à guérir et à se sentir mieux. Les propriétaires d’animaux ont tendance à être moins anxieux et moins déprimés. A tel point que leur présence est de plus en plus souhaitée dans les maisons de retraite ou certains centres spécialisés.

    Source : http://pediatrics.aappublications.org

    Dans la même rubrique

    Ecrire un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les commentaires

  • fanjaud

    Bonjour, je fais suite à cet article pour lequel je suis concernée et accepte les termes. NEANMOINS..... De moins en moins de médecine humaine mais de plus en plus de médecine animale. A choisir? Nos animaux domestiques nous procurent beaucoup de bien-être et bien du souci, comme nos petits enfants

  • Vivons bien, vivons mieux