17/12/2018
Vivons bien, vivons mieux
  • Bronchiolite : les bons réflexes à adopter

    Bronchiolite : les bons réflexes à adopter

  • Envoyer le lien de cette page à un ami

    Cette page vous a intéressé ? n'hésitez pas à la partager avec vos amis !

    Bronchiolite : les bons réflexes à adopter

    • Partagez cette page : • Imprimez cette page : • Envoyez cette page à un ami :

    Bronchiolite : les bons réflexes à adopter

    Très contagieuse, la bronchiolite touche près de 30% des nourrissons en France. Elle s’étend généralement de la mi-octobre à la fin de l’hiver avec un pic de l’épidémie au mois de décembre. La maladie débute le plus souvent par un simple rhume et une toux, pouvant être transmis par un adulte. Elle entraine ensuite une gêne respiratoire plus importante et des difficultés à se nourrir. Heureusement, quelques gestes simples permettent d’éviter la propagation du virus !

    Comment éviter de transmettre le virus ?

    Pendant l’hiver, l’entourage du bébé doit appliquer quelques précautions pour ne pas le contaminer.

    • Lavez-vous toujours les mains avant de toucher ou de vous occuper d’un nourrisson.
    • Aérez la chambre de bébé tous les jours.
    • Évitez le plus possible les lieux très fréquentés : transports en commun, hôpitaux, centres commerciaux, etc.)
    • N’échangez pas les biberons, sucettes, tétines, couverts entre les enfants si ces objets n’ont pas été nettoyés.
    • N’embrassez jamais un bébé si vous présentez des symptômes grippaux ou si vous êtes enrhumé.
    • Désencombrez le nez de bébé avec du sérum physiologique s’il est enrhumé.
    • Utilisez un masque (en vente en pharmacie) avant de vous occuper de bébé si vous êtes malade.

    Que faire si bébé est malade ?

    Le médecin prescrira la plupart du temps des séances de kinésithérapie respiratoire. Il faut commencer le traitement rapidement car si la maladie est souvent bénigne, elle peut être beaucoup plus grave pour les bébés de moins de trois mois.

    La bronchiolite se soigne en 5 à 10 jours. L’enfant risque ensuite de continuer à toussoter pendant 2 à 3 semaines. Pendant la maladie :

    • Couchez bébé sur le dos et surélevez sa tête en mettant un petit coussin sous le matelas.
    • Donnez-lui à boire régulièrement.
    • Désencombrez son nez souvent, en particulier avant les repas.
    • Continuez de bien aérer sa chambre et de ne pas trop le couvrir.
    • Ne l’exposez pas à la fumée de tabac.

     

    Source : Santé Publique France

    Dans la même rubrique

    Ecrire un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les commentaires

    Vivons bien, vivons mieux