24/01/2019
Vivons bien, vivons mieux
  • Connaissez-vous la noyade sèche ?

    Connaissez-vous la noyade sèche ?

  • Envoyer le lien de cette page à un ami

    Cette page vous a intéressé ? n'hésitez pas à la partager avec vos amis !

    Connaissez-vous la noyade sèche ?

    • Partagez cette page : • Imprimez cette page : • Envoyez cette page à un ami :

    Connaissez-vous la noyade sèche ?

    La noyade sèche peut survenir chez l’adulte ou l’enfant, après avoir « bu la tasse ». Complication peu fréquente, mieux vaut tout de même connaître les signes pour pouvoir agir rapidement en cas de besoin.

    La noyade sèche, c’est quoi ?

    La noyade sèche est une insuffisance respiratoire. Elle arrive parfois jusqu’à 72h après la baignade, quand l’eau descend dans les bronches pour arriver jusqu’aux poumons. Boire la tasse est souvent bénin : il s’agit d’un traumatisme respiratoire léger. Les complications sont très rares, mais il arrive que l’eau inhalée entraine l’irritation ou l’infection des poumons. Ce sont les enfants qui sont les plus touchés par ce type de noyade.

    En France, aucun chiffre n’existe sur la noyade sèche. Résultat de complications, elle reste très difficile à évaluer et à définir précisemment.

    Comment l’éviter ?

    Les conseils sont les mêmes que pour la noyade classique, n’hésitez pas à consulter nos différents articles sur le sujet : 

    La meilleure des précautions ? Cela reste la surveillance continue des plus petits lorsque vous êtes à proximité d’un point d’eau, quelle qu’en soit la profondeur.

    Reconnaitre les signes d’une noyade sèche

    Après une baignade, restez attentif. Une victime de noyade sèche peut être secourue si elle est prise en charge par les secours. En cas d’irritation, la victime doit être mise rapidement sous oxygène. En cas d’infection des poumons, une prise rapide d’antibiotiques est nécessaire.

    Si après une baignade, votre enfant présente les symptômes suivants, prévenez les secours ou consultez les urgences.

    • Des difficultés à respirer
    • Une grande fatigue
    • Le teint grisâtre
    • Une modification de son comportement (plus agité, maussade, râleur…)
    • Une toux
    • Des bulles qui sortent de la bouche

     

    Source : Organisme mondial de la santé

    Dans la même rubrique

    Ecrire un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les commentaires

    Vivons bien, vivons mieux