17/12/2018
Vivons bien, vivons mieux
  • La retraite en duo, ça s’apprend

    La retraite en duo, ça s’apprend

  • Envoyer le lien de cette page à un ami

    Cette page vous a intéressé ? n'hésitez pas à la partager avec vos amis !

    La retraite en duo, ça s’apprend

    • Partagez cette page : • Imprimez cette page : • Envoyez cette page à un ami :

    La retraite en duo, ça s’apprend

    Actuellement, grâce à l’allongement de notre espérance de vie en bonne santé, un jeune retraité dispose encore de belles années devant lui. Qu’on appréhende ce passage à la retraite ou, qu’au contraire, on l’attende de pied ferme, la transition n’en demeure pas moins déroutante. Pour chaque individu, c’est tout un mode de vie qui s’efface au profit d’un autre. Pour le couple, c’est aussi un nouveau départ, pas toujours facile à aborder.

    Des retrouvailles à ne pas manquer

    Pour le couple, le passage à la retraite a des airs de retrouvailles. Alors que nous passions la majorité de nos journées en compagnie de nos collègues de travail, il faut désormais composer avec la personnalité de son conjoint. Et malheureusement, divorces et séparations n’épargnent pas les plus de 60 ans.

    « Nous ne nous supportions plus », concède Odile, aujourd’hui âgée de 63 ans. Pourtant, quand on lui demande si elle regrette de ne pas avoir cédé aux sirènes de la séparation, sa réponse est catégorique : « Non. Il a fallu faire des compromis. Je ne lui laissais pas assez d’espace. J’avais plein d’idées de voyages, d’envies… Je ne prenais plus le temps de l’écouter, savoir si ça lui plaisait vraiment. Même si ça parait “cliché” de dire ça de nos jours, pour moi, notre relation était acquise. »

    La retraite : parlez-en en amont

    Le témoignage d’Odile n’est pas un cas isolé. S’il n’est pas toujours synonyme de disputes, le passage à la retraite s’accompagne parfois de doutes, d’inquiétudes, voire de remises en question, d’abord sur le plan personnel. Pour appréhender sereinement cette nouvelle vie à deux, chacun des partenaires doit laisser à l’autre la possibilité de s’exprimer. Écouter ses envies, tenter de comprendre ses angoisses, et ce même si on ne les partage pas… ces échanges sont le meilleur moyen de se retrouver et de repartir sur des bases solides.

    Il ne faut donc pas hésiter à en discuter bien en amont. Pour éviter les désillusions ou les rancœurs, prenez le temps de parler de vos souhaits, de la manière dont vous vous projetez dans cette période de changement.

    Temps pour soi et projets communs : un équilibre à trouver

    La recette pour profiter de sa nouvelle vie de retraité ? C’est parvenir à trouver un juste équilibre entre temps pour soi et projets communs. Cela peut sembler évident, mais après de longues années de routine organisée autour de la vie professionnelle, il n’est pas toujours facile de trouver matière à s’occuper. Que faire quand on a perdu l’habitude ? Engagement associatif, jardinage, bricolage, cuisine, randonnées… c’est le moment de s’essayer à tout ce qu’on n’a jamais eu le temps de concrétiser.

    Si ces projets personnels sont essentiels à la bonne santé du couple, il ne faut pas non plus négliger les activités communes. Voyages, cours de danse, pratiques sportives… Qu’importe l’objectif ! Se réserver des moments en duo pour des passions partagées, c’est l’assurance de vivre encore de belles années de complicité.

    Dans la même rubrique

    Lire les commentaires

    Vivons bien, vivons mieux