23/05/2022
Vivons bien, vivons mieux
  • Enfants : La sécurité des points d’eau

    Enfants : La sécurité des points d’eau

  • Envoyer le lien de cette page à un ami

    Cette page vous a intéressé ? n'hésitez pas à la partager avec vos amis !

    Enfants : La sécurité des points d’eau

    • Partagez cette page : • Imprimez cette page : • Envoyez cette page à un ami :

    Enfants : La sécurité des points d’eau

    Bassins, piscines gonflables, lacs… Laurence Pérouème, présidente de l’association Sauve-qui-veut rappelle que tout point d’eau est potentiellement dangereux pour les enfants, qui peuvent se noyer dans 20 cm d’eau en moins de 3 minutes.

    Les conseils de Laurence Pérouème

    • Retirer l’échelle amovible des piscines gonflables : elles ne sont pas soumises à la réglementation des piscines privées mais sont tout aussi dangereuses !
    • Dans un lieu inconnu, voisins, amis, parents, location, toujours penser à s’assurer qu’il n’y a pas un point d’eau ou un accès à une piscine, rivière…
    • Ne jamais laisser seul un bébé dans « une piscinette », ne pas le lâcher des yeux car sa tête est plus lourde que le corps et il peut se noyer sans un bruit, avec les parents à côté.

    children-434104

    Qu’en est-il des piscines privées ?

    Le saviez-vous ? Afin de prévenir les risques de noyade, notamment de jeunes enfants,  les propriétaires de piscines privées ont l’obligation de choisir au moins un dispositif de sécurité parmi les quatre préconisés par la loi de 2003 sur la sécurité des piscines. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article sur la sécurité des piscines privées.

    L’enquête du Docteur Thelot réalisée en 2015 montre bien que grâce à cette loi et aux campagnes de sensibilisation, le nombre de noyades a tendance à baisser malgré une augmentation du nombre de piscines privées. Lorsque Laurence Pérouème créait son association en 1999, c’était l’équivalent d’une classe de maternelle qui ne noyait chaque année en France.

    N’oubliez pas néanmoins qu’aucun dispositif de sécurité ne peut se substituer à la surveillance d’un adulte. N’hésitez pas à consulter les autres conseils de Laurence Pérouème concernant les risques de noyades en mer ou dans les piscines publiques.

     

    Source : Laurence Pérouème – Association Sauve-qui-veut

    Dans la même rubrique

    Vivons bien, vivons mieux