26/09/2020
Vivons bien, vivons mieux
  • La prévention solaire : protégeons-nous et nos enfants

    La prévention solaire : protégeons-nous et nos enfants

  • Envoyer le lien de cette page à un ami

    Cette page vous a intéressé ? n'hésitez pas à la partager avec vos amis !

    La prévention solaire : protégeons-nous et nos enfants

    • Partagez cette page : • Imprimez cette page : • Envoyez cette page à un ami :

    La prévention solaire : protégeons-nous et nos enfants

    À l’approche des grandes vacances et des températures (très probablement, cette année encore) caniculaires, la prévention solaire est l’un des principaux sujets d’actualité promus par les agences de santé, notamment la protection de la peau des enfants, qui doit rester pour les parents une préoccupation première.

    Nous sommes prévenus des risques

    Nous sommes entrés dans la période de l’année où l’exposition du soleil est la plus intense (de mai à août). On ne compte plus les études et constats relatifs aux dangers de la surexposition, ou du manque de protection aux coups de soleil, altérant directement notre santé (en particulier les enfants).

    Les réactions inflammatoires ne sont pas sans conséquence. Les infections associées aux manques de soins peuvent être redoutables. La peau en est la principale victime, subissant notamment un vieillissement précoce, sans parler des risques de cancers sur le long terme. Aussi étonnant que cela puisse paraître, les enfants sont concernés par ces risques les plus graves. Une peau trop exposée aux rayons solaires au cours de l’enfance pourra, par exemple, développer un mélanome (cancer de la peau) à l’âge adulte.

    Veillons à nos enfants !

    Le chapeau et les lunettes de soleil ne suffisent pas. La peau des enfants est particulièrement à risques et il est nécessaire de la protéger. Ils sont les plus sensibles à attraper des coups de soleil.

    La prévention initiée par les organismes de santé publique ne joue pas sur une protection au-delà du raisonnable, mais avertit sérieusement du bien-fondé des précautions. Retenons d’emblée que n’importe quel vêtement constitue la meilleure protection aux rayons solaires. En effet, le filtrage naturel de la matière aux rayons UV empêche toute infection de la peau.

    En outre, les parents sont invités à deux principaux actes de protection :

    Renouveler toutes les deux heures les applications de crème solaire sur la peau de l’enfant (ainsi qu’après chaque baignade !), veillant à un indice adapté de l’écran solaire ;

    Éviter les heures les plus chaudes (c’est entre 12 h et 16 h que le rayonnement solaire est le plus fort, et donc le plus dangereux).

    Une protection complète surtout pour les plus petits

    Ces actes de précaution permettent aux familles de profiter de leurs vacances sereinement.

    À noter également que les bébés, particulièrement vulnérables, doivent être protégés de toute exposition. L’application de crème solaire ayant un indice fort est donc vivement recommandée. Privilégiez également les accessoires de types chapeau et lunettes solaires adaptées aux plus petits.

    Si le soleil doit rester un plaisir, ainsi qu’un précieux temps de ressourcement pour les familles, veillons à nous protéger nous-mêmes et nos proches, gardant à l’esprit que les services d’urgence médicale sont particulièrement saturés ces temps-ci.

    Dans la même rubrique

    Vivons bien, vivons mieux