27/05/2024
Vivons bien, vivons mieux
  • Les plantes toxiques de la maison

    Les plantes toxiques de la maison

  • Envoyer le lien de cette page à un ami

    Cette page vous a intéressé ? n'hésitez pas à la partager avec vos amis !

    Les plantes toxiques de la maison

    • Partagez cette page : • Imprimez cette page : • Envoyez cette page à un ami :

    Les plantes toxiques de la maison

    De nombreuses familles décorent leur intérieur avec des plantes. Mais ces plantes sont-elles sans danger pour les enfants, les animaux…

     

     Le saviez-vous ?

    •  L’intoxication par les plantes représente plus de 2% des appels aux centres anti-poison. Dans 90% des cas d’intoxications, les victimes sont des enfants.
    • Les plantes d’appartement {diffenbachia, ficus, anthurium…) : elles sont surtout toxiques à cause d’un effet irritant. L’intoxication par ces plantes touche essentiellement les enfants entre 1 et 4 ans car ils portent tout à la bouche.
    • Les intoxications peuvent aller d’une simple sécheresse de la bouche à une accélération du pouls, en passant par une irritation des muqueuses, des crampes, de la diarrhée ou des vomissements. Dans certains cas, elles peuvent
    • Certaines plantes sont toxiques par leurs feuilles, leurs fruits, leurs racines. Parfois, toute la plante peut être toxique, y compris les fleurs et la sève.

     

    Conseils

    •  Se renseigner sur chaque plante achetée ou sur celles que vous possédez déjà.
    • Apprendre à vos enfants, le plus tôt possible, à ne pas toucher et à ne pas manger les plantes.
    • Ne jamais laisser la poussette ou un transat près d’une plante lorsqu’il y a un enfant dedans.
    • Mettre les plantes toxiques en hauteur, hors de portée des enfants ou éviter d’acheter certaines plantes toxiques tant qu’ils sont petits.
    • Poser une grille, avec des mailles suffisamment petites, sur les pots de fleurs, cela empêche l’enfant de toucher à la terre.

     

    En cas d’accident

    •  Ne pas s’affoler et ne pas traiter, seul, l’intoxication.
    • Ne pas attendre que les symptômes apparaissent pour vous renseigner.
    • Ne jamais donner d’eau, ni de lait.
    • Ne jamais faire vomir.
    • Essayer d’identifier la plante ou le produit ingéré.
    • Essayer d’estimer la dose ingérée.
    • Appeler le centre anti-poison de votre région :

      Angers : 02.41.48.21.21 ; Nancy : 03.83.22.50.50 Bordeaux : 05.56.96.40.80 ; Paris : 01.40.05.48.48 Lille : 0.800.59.59.59 ; Strasbourg : 03.88.37.37.37 Lyon : 04.72.11.69.11 ; Toulouse : 05.61.77.74.47 Marseille : 04.91.75.25.25  

    Dans la même rubrique

    Vous souhaitez...

    • Nous envoyer un email

    • Accéder aux questions fréquentes

    Vous pouvez aussi appeler le 112, le 15 ou le 18.
    Vivons bien, vivons mieux