11/12/2018
Vivons bien, vivons mieux
  • Pour des os solides!

    Pour des os solides!

  • Envoyer le lien de cette page à un ami

    Cette page vous a intéressé ? n'hésitez pas à la partager avec vos amis !

    Pour des os solides!

    • Partagez cette page : • Imprimez cette page : • Envoyez cette page à un ami :

    Pour des os solides!

    Si un os paraît solide en apparence, il se fragilise en vieillissant. La décroissance de la masse osseuse, l’ostéoporose, commence à partir de 40 ans chez l’homme et touche essentiellement les femmes de plus de 65 ans. Plus de 150 000 fractures (vertébrales, col du fémur, poignet) sont directement liées à l’ostéoporose.

    Cette maladie n’ayant aucun symptômes, ayez dès à présent les bons réflexes pour préserver votre capital osseux.

    • Consommez des fruits et légumes et conservez une alimentation riche en calcium. Cela permet de combler les besoins du corps sans qu’il ait à puiser dans ses réserves, c’est-à-dire les os. Vous obtiendrez un apport suffisant en calcium en mangeant régulièrement des produits laitiers, du saumon, de la sardine, des légumes vert (épinards, brocoli…), sans oublier les fruits secs. Attention au sel ! Une alimentation trop riche en sel a pour conséquence de diminuer le calcium dans votre organisme.

     

    • La vitamine D est vitale pour la santé des os. Elle améliore l’absorption du calcium dans l’intestin et participe à la fixation de ce minéral dans les os. Sa forme active est synthétisée dans la peau lorsque celle-ci est exposée aux rayons ultraviolets du soleil (10 minutes par jour suffisent à fixer la vitamine D).

     

    • Maintenez une activité physique régulière. Pour avoir des os plus résistants, pratiquez 30 minutes d’activité physique au moins 3 fois par semaine. Ce qui importe le plus n’est pas la durée des séances, mais leur fréquence.

    Faites-vous suivre régulièrement par un médecin, qui au besoin, peut vous prescrire un test  pour mesurer la densité de vos os. En cas de carences il pourra vous prescrire des compléments ou un traitement médicamenteux.

     

    Source : Groupe IRCEM

    Dans la même rubrique

    Lire les commentaires

    Vous souhaitez...

    • Nous envoyer un email

    • Être rappelé

    • Accéder aux questions fréquentes

    On trouve peu de vitamine D dans les aliments sous sa forme active, hormis dans les poissons (sardine, maquereau, hareng, saumon, etc.) et le lait de vache. C’est pourquoi, certains aliments comme les margarines ou les céréales sont enrichis en vitamine D.
    Vivons bien, vivons mieux