17/12/2018
Vivons bien, vivons mieux
  • Portrait : Thomas, entraineur sportif et malentendant

    Portrait : Thomas, entraineur sportif et malentendant

  • Envoyer le lien de cette page à un ami

    Cette page vous a intéressé ? n'hésitez pas à la partager avec vos amis !

    Portrait : Thomas, entraineur sportif et malentendant

    • Partagez cette page : • Imprimez cette page : • Envoyez cette page à un ami :

    Portrait : Thomas, entraineur sportif et malentendant

    Vivre sa passion avec un handicap, c’est possible ! Thomas Bajeux, 23 ans, nous le prouve dans un témoignage optimiste et positif. Entraineur sportif au Lille Université Club Athlétisme, il a accepté de partager avec nous son parcours et son expérience.

    Scolarité et parcours

    Dès l’âge de quatre ans, Thomas a été diagnostiqué malentendant. S’il commence sa scolarité dans une classe spécialisée, il suit ensuite dès le CP un parcours scolaire classique, avec des élèves entendant, jusqu’à l’obtention d’un BAC STG (Baccalauréat sciences et technologies de la gestion).  Il nous le confie, la principale difficulté est de parvenir à s’intégrer et de ne pas être rejeté, une difficulté qui s’efface peu à peu, mais qui reste néanmoins toujours présente aujourd’hui.  Sa solution ? Montrer qu’il est capable de faire les mêmes choses que les autres ! D’ailleurs, Thomas n’a aucun mal à trouver des points positifs au handicap auditif. Il affirme ainsi avoir eu la chance d’être encadré par des orthophonistes et d’avoir bénéficié de soutien et d’aide aux devoirs.

    Sport : Le témoignage de l’entraîneur

    Thomas est aujourd’hui entraîneur sportif, un métier qui lui apporte beaucoup de responsabilités, mais aussi de beaux moments d’échanges et de partage. Son travail et la pratique sportive ont un impact important sur son bien-être, ils lui permettent de rester en bonne santé tout en lui offrant l’opportunité de voyager.

    Pour Thomas, tous les sports sont accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes, à l’exception des sports aquatiques qui obligent les sportifs à enlever les appareils et implants auditifs. Quoi qu’il en soit, si vous êtes concerné par un handicap, il n’est pas nécessaire de vous rapprocher d’une structure adaptée. Il existe néanmoins des sections handisports qui permettent aux sportifs concernés par le même handicap de se retrouver. Et quand on demande à Thomas s’il est possible de faire du sport avec des personnes entendantes, il est catégorique ! « Tant qu’on partage la même passion, envie, rien n’est impossible ».

     

    Vous connaissez des personnes malentendantes ? Thomas est là pour nous rappeler d’être patients. Lui ne comprend qu’un mot sur trois en moyenne. Alors prenez le temps de répéter et de beaux échanges s’offriront à vous !

     

    Merci à Thomas pour son témoignage !

    Dans la même rubrique

    Ecrire un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les commentaires

    Vivons bien, vivons mieux