17/12/2018
Vivons bien, vivons mieux
  • Que savez-vous des handicaps invisibles ?

    Que savez-vous des handicaps invisibles ?

  • Envoyer le lien de cette page à un ami

    Cette page vous a intéressé ? n'hésitez pas à la partager avec vos amis !

    Que savez-vous des handicaps invisibles ?

    • Partagez cette page : • Imprimez cette page : • Envoyez cette page à un ami :

    Que savez-vous des handicaps invisibles ?

    Contrairement à ce que l’on peut penser, le handicap ne se voit pas toujours. On estime que 80% des handicaps sont invisibles. Pour mieux vivre ensemble et faciliter le quotidien de toutes ces personnes, il est important d’en apprendre un peu plus !

    Qu’est-ce qu’un handicap invisible ?

    On ne le voit pas de prime abord, mais il s’agit d’un trouble qui a un impact sur le quotidien d’une personne et sur sa qualité de vie. Ces handicaps peuvent être très différents : moteurs, sensoriels, cognitifs ou psychiques… Bien qu’ils passent inaperçus, ils ont un retentissement important sur la vie sociale et sur l’autonomie. Il arrive même que la personne n’ait pas conscience de son trouble.

    Les handicaps invisibles se manifestent de différentes manières. On retrouve par exemple :

    • Les douleurs chroniques ou permanentes
    • Les troubles de la mémoire
    • La surdité et la perte d’audition
    • La fatigabilité, physique ou psychique
    • Les troubles psychiques comme les phobies ou la dépression
    • Les troubles liés à l’apprentissage scolaire

    Les personnes qui sont concernées par le handicap invisible souffrent souvent de l’incompréhension et du regard des autres. Nous n’avons pas conscience de toutes les situations de handicap : même lorsqu’elles perturbent les activités quotidiennes, leur caractère invalidant n’est pas systématiquement reconnu.

    Aider une personne qui souffre d’un handicap invisible

    Les handicaps invisibles nécessitent souvent une aide de l’entourage dans la réalisation de diverses tâches de la vie quotidienne. Si  vous devez aider un proche, voici quelques conseils à appliquer :

    • Respectez l’autonomie de la personne en lui donnant la possibilité de réaliser les choses par elle-même. N’agissez pas trop vite à sa place.
    • Essayez d’être le plus clair et le plus précis possible.
    • Parlez lentement, utilisez des mots simples sans pour autant infantiliser la personne.
    • Même si la tâche vous semble simple, restez patient et répétez l’information plusieurs fois si nécessaire.
    • Tenez compte de la fatigue ou des difficultés d’attention de la personne.
    • Informez tous les membres de l’entourage : familles, professionnels, aides…
    • Évitez les changements trop importants ou les imprévus.
    • N’hésitez pas à vous faire aider ! Il existe des services d’accompagnement adaptés et des aides à domicile. Renseignez-vous auprès de votre mairie ou de votre groupe de protection sociale.

    Dans la même rubrique

    Lire les commentaires

    Vous souhaitez...

    • Nous envoyer un email

    • Être rappelé

    • Accéder aux questions fréquentes

    Le handicap invisible peut devenir source de conflits. Ne prenez pas pour vous les moments d’énervement ou d’agressivité.
    Vivons bien, vivons mieux