23/01/2019
Vivons bien, vivons mieux
  • Se protéger contre la maladie de Lyme

    Se protéger contre la maladie de Lyme

  • Envoyer le lien de cette page à un ami

    Cette page vous a intéressé ? n'hésitez pas à la partager avec vos amis !

    Se protéger contre la maladie de Lyme

    • Partagez cette page : • Imprimez cette page : • Envoyez cette page à un ami :

    Se protéger contre la maladie de Lyme

    Transmise par les tiques, la maladie de Lyme se manifeste par une plaque rouge qui apparait dans les 30 jours après la piqûre. Si elle est traitée rapidement, la maladie évolue favorablement. À l’inverse, sans traitement, elle peut entrainer des problèmes neurologiques ou articulaires.

    Quand risque-t-on de l’attraper ?

    La contamination intervient suite à une piqûre de tique, le plus souvent du début du printemps à la fin de l’automne, période où l’insecte est le plus actif. Présentes un peu partout en France, les tiques vivent dans des zones boisées, humides, dans les herbes hautes, dans les parcs forestiers ou urbains, ainsi que dans les jardins.

    La maladie de Lyme : bon à savoir

    Toutes les tiques ne sont pas contaminées. C’est pourquoi les piqûres de tique ne font pas l’objet d’un traitement préventif.

    En revanche, si une plaque rouge apparait et grossit autour de la zone de piqûre, le médecin prescrira un antibiotique : c’est le premier symptôme de la maladie.

    Si elle n’est pas traitée, des symptômes neurologiques ou des atteintes articulaires sont susceptibles d’apparaitre après quelques semaines, voire quelques mois. À long terme, l’infection peut causer des manifestations articulaires, cutanées, neurologiques, musculaires ou cardiaques.

    Les gestes pour prévenir la contamination

    Vous prévoyez une sortie dans la nature : bois, forêts, prairies, jardins ? Pas de panique, il suffit d’adopter ces trois réflexes et le tour est joué :  

    • Avant de partir vous balader dans la nature, couvrez vos bras et vos jambes avec des vêtements longs, en particulier dans les zones boisées et humides.
    • En rentrant chez vous, inspectez votre corps pour vérifier l’absence de piqûre, car celle-ci peut être indolore.
    • En cas de piqûre, retirez la tique avec une pince spécifique (vendue en pharmacie) et surveillez la zone pendant un mois. Si une plaque rouge apparait et s’étend autour de la zone de piqûre, consultez rapidement votre médecin.

    Source : http://solidarites-sante.gouv.fr

    Dans la même rubrique

    Ecrire un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les commentaires

    Vous souhaitez...

    • Nous envoyer un email

    • Être rappelé

    • Accéder aux questions fréquentes

    Nos animaux domestiques aussi peuvent être contaminés, les chiens en particulier. Inspectez régulièrement votre animal.

    Vivons bien, vivons mieux