17/12/2018
Vivons bien, vivons mieux
  • Troubles anxieux : de quoi parle-t-on ?

    Troubles anxieux : de quoi parle-t-on ?

  • Envoyer le lien de cette page à un ami

    Cette page vous a intéressé ? n'hésitez pas à la partager avec vos amis !

    Troubles anxieux : de quoi parle-t-on ?

    • Partagez cette page : • Imprimez cette page : • Envoyez cette page à un ami :

    Troubles anxieux : de quoi parle-t-on ?

    Derrière les troubles anxieux, on regroupe plusieurs pathologies, toutes liées à une anxiété excessive.  Sur une période de 12 mois, 15% de la population serait concernée. Si leurs manifestations varient d’une personne à l’autre,  dans certains cas, ces troubles peuvent devenir très invalidants.

    Reconnaître un trouble anxieux

    Si elle reste ponctuelle, l’anxiété est une réaction normale ! On parle de trouble anxieux quand une personne lutte contre une anxiété disproportionnée, et cela depuis plus de 6 mois. Dans ce cas, une prise en charge médicale et psychologique est indiquée.

    Quels sont les différents types de troubles anxieux ?

    La Haute Autorité de Santé (HAS) reconnait six troubles anxieux :

    • Le trouble anxieux généralisé (TAG) se traduit par une anxiété constante et incontrôlable.
    • Le trouble panique (accompagné ou non d’agoraphobie) se caractérise par des crises de panique récurrentes et imprévisibles, des difficultés à respirer et une peur intense.
    • Le trouble d’anxiété sociale ou phobie sociale désigne une peur excessive face aux situations sociales.
    • La phobie spécifique est une peur disproportionnée focalisée sur un objet en particulier (araignées, transports en commun…).
    • Le trouble obsessionnel compulsif (TOC) se caractérise par des idées, des pensées obsédantes qui peuvent entrainer (ou non) des comportements compulsifs (vérification, lavage, rituels…)
    • L’état de stress post-traumatique fait suite à un événement traumatisant.

    Pourquoi  développe-t-on des troubles anxieux ?

    Plusieurs facteurs peuvent être responsables de ces symptômes : l’hérédité, des perturbations physiologiques au niveau du cerveau et de certains neurotransmetteurs, un événement traumatisant… Parfois ses facteurs sont associés, on peut donc difficilement déterminer la cause précise du développement d’un trouble anxieux. Notons  également que les femmes sont plus touchées que les hommes.

    Que faire en cas de trouble anxieux ?

    Quand les symptômes de l’anxiété deviennent invalidants, il faut consulter son médecin traitant sans tarder pour ne pas laisser la situation s’aggraver. Il vous réorientera vers un spécialiste ou un psychologue, si besoin. En effet, plusieurs traitements peuvent être envisagés en fonction du trouble et de son intensité. Médicaments, psychothérapie… les troubles anxieux se soignent, alors n’hésitez pas à en parler !

    Source : Haute Autorité de Santé (HAS)

    Dans la même rubrique

    Ecrire un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lire les commentaires

    Vivons bien, vivons mieux