28/11/2021
Vivons bien, vivons mieux
  • Venir à bout des poux

    Venir à bout des poux

  • Envoyer le lien de cette page à un ami

    Cette page vous a intéressé ? n'hésitez pas à la partager avec vos amis !

    Venir à bout des poux

    • Partagez cette page : • Imprimez cette page : • Envoyez cette page à un ami :

    Venir à bout des poux

    Il ne mesure que 3 mm mais il est l’ennemi de tous les parents ! Les poux résistent à l’eau, s’accrochent, se camouflent, il est souvent difficile de s’en débarrasser. Découvrez comment les détecter, s’en prémunir et les combattre.

    Le saviez-vous ?

    Le pou est un insecte brun, dont l’œuf, appelé « lente », se fixe au cuir chevelu et provoque des démangeaisons.

    Les poux ne se propagent pas uniquement sur des cheveux sales, toutes les têtes sont susceptibles d’avoir des poux, celles des enfants comme celles des adultes. Ils ne sautent pas, ne volent pas non plus ! On les attrape au contact de cheveux déjà infectés, et beaucoup plus rarement, au contact d’un objet contaminé comme un bonnet, une écharpe, un oreiller, une brosse ou un peigne qu’il faut éviter de partager.

     

    Comment en venir à bout ?

    S’il y a des poux dans l’entourage, vérifiez au plus vite que les autres têtes ne sont pas infectées pour limiter leur propagation. Quelques conseils pour en venir à bout :

    • Attachez les cheveux de vos enfants
    • Prévenez l’école, l’assistante maternelle, le centre de loisirs ou le club sportif afin d’avertir les autres parents. N’oubliez pas non plus la famille (cousins, grands-parents,…).
    • Appliquez des produits locaux sur le cuir chevelu, disponibles en pharmacie ou parapharmacie. Certains ont pour principe d’asphyxier les poux, d’autres de décoller les lentes. Ces produits peuvent contenir des répulsifs. N’hésitez pas à solliciter votre pharmacien pour obtenir toutes les informations utiles.
    • Avant toute chose, commencez par lire la notice du produit et respectez rigoureusement les modalités d’emploi et la durée d’application.
    • Seules les personnes réellement infestées doivent être traitées, car les poux deviennent de plus en plus résistants aux insecticides et les traitements de moins en moins efficaces.
    • Les huiles essentielles, comme la lavande, n’ont pas encore fait leurs preuves et peuvent être responsables d’allergies. Elles ne sont pas conseillées surtout sur les enfants.
    • Il est également indispensable de laver le linge ayant été en contact avec les cheveux (draps, bonnets,…) à une température au moins égale à 50°C afin de détruire les poux et les lentes (œufs).

    Dans la même rubrique

    Vous souhaitez...

    • Nous envoyer un email

    • Accéder aux questions fréquentes

    1) Détection : Examinez régulièrement le cuir chevelu et la chevelure des enfants scolarisés.
    2) Traitement : si les poux persistent malgré les traitements classiques, consultez votre médecin. Lui seul peut vous indiquer les autres alternatives et la marche à suivre.
    Vivons bien, vivons mieux